Banniere site Landreville patrimoine

La chapelle domine une butte, elle est entourée d'un cadre de verdure qui invite à la détente et à la contemplation.

Nous ne connaissons pas la date exacte de construction de la chapelle, qui se situe après 1145 et avant 1380, où on considère que la chapelle  déjà construite, car Béline y vivait.

Elle a été construite en plusieurs fois, étant au départ une habitation primaire.

Dans un deuxième temps, on a construit par dessus les bases de cette maison une chapelle. On a donc transformé cette bergerie en sanctuaire.

Un événement eu lieu vers 1381 où la maison fut transformée en chapelle, impliquant des travaux de construction d'envergure. Ces travaux ont fort probablement eu lieu sous l'impulsion des moines de l'abbaye de Mores.

Dès ce moment, la chapelle a été successivement lieu de culte, puis à l'abandon. Elle s'est même écroulée, puis a été reconstruite.

Son histoire est plus précise et plus facile à retracer après son achat par l'état en 1798, où elle a été vendue comme bien national, au prix de 2885 francs, à Pierre Depontailler. Ensuite, 11 propriétaires se sont succédé entre 1798 et 1910 avant une donation à la commune, en 2002.

L'Abbé Jactat l'a achetée et rénovée, inscrivant ses actions dans son désir de relancer le culte de sainte Béline, autour de 1924.

La chapelle est en ce moment en restauration.

 


$Footer-Script